/medias/image/15599757835d2c48078d558.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Robin Duclos primé Jeune talent pour sa vidéo sur le cancer

Interviews, témoignages & portraits

-

27/02/2019

Depuis sa chambre d'hôpital à Toulouse, Robin Duclos nous donne son retour sur son projet intitulé "le Cancer" grâce auquel il est récompensé dans la catégorie Hors compétition des prix Jeunes Talents 2019. 

 


Je m’appelle Robin j’ai bientôt 23 ans, je suis en deuxième année de DUT  Métiers du Multimédia et de l’internet même si actuellement je ne peux pas trop m’y rendre à cause des mes problèmes de santé.


Ce cursus te plaît ? 
Je m’épanouis assez dans ce domaine que ce soit au niveau du développement web ou du dessin.


C'est durant tes études que tu t'es pris de passion pour la vidéo ou cela était déjà le cas au lycée ? 
Au lycée pas du tout car je n'avais encore jamais travaillé sur un logiciel de montage et je dessinais un peu mais ce n’était pas super. Malgré tout, je me suis rendu compte par la suite que je savais un peu dessiner lors de cours où nous sommes allés dans des musées faire des esquisses d’œuvres. Je me suis rendu compte que j’étais plus créatif que ce qu’on m’avait laissé penser au lycée.


Quand t'es tu lancé sur YouTube ? 
Je ne me suis lancé sur YouTube que très récemment car au début, sans m'en rendre compte, lorsque j’étais malade, en classe de terminale, je m’étais un peu renfermé sur moi-même à propos de mon ressenti. Je devais alors avoir un suivi psychologique même si je n'en avais pas très envie cependant j’ai dû quand même faire ce suivi d’une séance malgré avoir fait comprendre aux médecins qui me suivaient alors, que ce n’était pas trop mon truc ce qui a eu pour conséquence qu'on me laisse tranquille à ce propos.
J’ai gardé beaucoup de choses pour moi ce qui m'a amené à avoir ce moyen de défense, où, dès que je reparlais de ma maladie c’était par l’humour, je me suis alors dis que ce serait amusant pour moi et en même temps que cela me permettrait d’en parler plus facilement. Ensuite lorsque j’ai parlé avec un médecin et nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée de la mettre en ligne et que les gens puissent la voir et la partager. J’ai l’impression que ça faisait partie du suivi post préparatoire avec tout l’aspect psychologique qui survient après le traitement dont on ne parle pas trop. D'autre part, une fois terminé j’ai pu constater et on m’a dit qu’il y avait un coup de blues après traitement puisque l'on s’attend souvent à ce que la vie devienne extraordinaire, alors qu’elle reprend juste un cours normal ce qui est assez déstabilisant.


Quel est ton état de santé ? 
J’ai un rabdomiosarcome episcrotale, cancer des tissus mous qui fait qu'on l’a partout dans le corps et personnellement cela s’est localisé au niveau de l’épididyme, les opérations nécessitent de rester alité pendant une semaine sans bouger, ce qui n’était pas facile à ce moment-là. J’ai une fait une rechute et suis suivi sur Toulouse ce qui m’empêche de suivre les cours cette année.
Mais sinon ça va, à vrai dire, j’ai l’impression qu'actuellement c’est plus dur physiquement que moralement, le plus dur a surtout été la première fois lorsque j’étais en terminale où justement j’étais beaucoup moins mature que présentement et psychologiquement ça allait beaucoup moins. Maintenant j’ai l’impression qu’il y a une certaine carapace qui s’est formée où j’arrive à être plus détaché de la chose et à prendre du recul, surtout que là je sais que ce n'est pas pour toujours.


Tu t'attendais à susciter autant d'intérêt avec cette vidéo ? 
A l'origine je n’avais pas vu ça sous cet angle, quand j’ai commencé à la faire c’était vraiment pour moi.
Puis après j’ai eu des retours de ma famille et de quelques amis à qui je l’ai montrée, alors que je n’avais même pas fini, ils m’ont dit que c’était intéressant et que, sans que je m’en rende compte ma vidéo était informative et sensibilisait.
C’est d'ailleurs pour ça que je me suis dit que l'on pouvait essayer d’accentuer ces messages pour éduquer et essayer de sensibiliser certaines personnes ou même remonter le moral de gens qui sont ou qui ont été dans ma situation.


Quelle était ta réaction après avoir appris que ton projet avait reçu une récompense ? 
Je ne m’y attendais pas du tout et pour être honnête j’avais même oublié que j’avais postulé, ça m’a vraiment surpris  vu l’ampleur des récompenses de  l’année  précédente avec des projets qui atteignaient beaucoup de personnes alors que moi de mon côté je ne m’attendais pas du tout à ce que ma petite vidéo humoristique reçoive une récompense.


Que penses-tu de ta vidéo ? 
J’espère que ma vidéo sera montrée et regardée par des personnes qui ont vécu ça de près ou de loin c’est-à-dire eux-mêmes ou dans leurs entourage ou même les personnes en général.  En effet je me suis rendu compte qu'au vue de la réaction mes amis lorsque j’étais en traitement, ils ne savaient du cancer que ce que l’on apprend dans les séries ou à la télé c’est-à-dire les effets secondaires basiques que tout le monde connait à savoir la perte de cheveux et les vomissements alors que moi-même j’ai découvert qu’il y en avait plein d’autres dont je parle dans ma vidéo avec par exemple le fait que j’associais certaines odeurs ou certains aliments à l’hôpital ce qui me provoquais des hauts le cœur.


As-tu des perspectives d'évolution au sujet de ta chaîne ? 
Concernant la suite je me suis rendu compte que pour ce type de vidéo que j’ai beaucoup aimé réaliser, je me suis dis que je n'allais pas continuer sur un sujet aussi sérieux, je pense parler encore un peu de moi mais cette fois sur des sujets beaucoup plus légers.
Cependant j’ai prévu de continuer un peu sur un thème sérieux pas forcément autobiographique, actuellement,  je suis en train d’avancer sur une vidéo pour sensibiliser sur le réchauffement climatique.


Voir aussi :

5 LAURÉATS DES PRIX JEUNES TALENTS 2019



2308 vues Visites

J'aime

  • DUT MMI
  • Prix jeunes talents
Retours aux actualités

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interviews, témoignages & portraits

Valérie Masson-Delmotte, dans le « TOP 10 » de Nature

User profile picture

Camille PARIS

04 février

Interviews, témoignages & portraits

Interview de Brigitte Feuillebois, infirmière et sociologue, au cœur de la transformation du système de santé

User profile picture

Camille PARIS

16 janvier

Interviews, témoignages & portraits

Joséphine Rocher, étudiante UVSQ à Buenos Aires grâce à la bourse de mobilité de la Fondation UVSQ

User profile picture

Camille PARIS

07 novembre