/medias/image/15599757835d2c48078d558.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Que deviennent les gilets de sauvetage des réfugiés ?

Actualités de la Fondation UVSQ

-

13/12/2016

Sensibiliser le grand public à la situation des réfugiés, telle est la mission que se sont fixées 5 étudiantes en 2e année de Master Management des organisations culturelles et artistiques à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Engagées bénévolement dans la lutte contre les rejets communautaires et identitaires, elles développent un projet artistique et solidaire très original.


« Link, c’est le nom donné au projet, propose un parcours pour faire de nos différences une force par le biais de l’art en donnant une seconde vie au gilet de sauvetage » explique Tina Cohen coordinatrice du projet. « Nous mettons en avant le processus de création en groupe entre étudiants en art et artistes réfugiés lors d’un workshop autour du « gilet de sauvetage », symbole de la migration et d’une volonté de survie. Les œuvres produites seront présentées lors d’une exposition itinérante dont les lieux retraceront en sens inverse le parcours d’un réfugié. »

Les objectifs de Link sont :
• de promouvoir le tissage de liens sociaux culturels pour lutter contre les rejets communautaires et identitaires ;
• d’utiliser l’art comme un langage unificateur ;
• d’engager un moment d’action et une réflexion ;
• et de promouvoir le talent de jeunes artistes.

Plusieurs actions sont organisées : un workshop réunissant étudiants en art et artistes réfugiés aura lieu du 18 au 20 janvier prochain à Paris (Espace Les Grands Voisins). Les participants travailleront par binôme autour du gilet de sauvetage : l’expression plastique qui en résultera pourra prendre toutes les formes possibles. Une vidéo documentaire du workshop sera réalisée et projetée lors de l’exposition itinérante des œuvres produites et du processus de création. L’exposition sera accompagnée de conférences développant la thématique du lien social et culturel international autour du vécu des réfugiés.

L’exposition-conférence sera itinérante afin de recréer en sens inverse le parcours d’un réfugié. Ainsi Paris, lieu du workshop et de la première exposition, représente l’aboutissement de ce parcours et du maillage par l’art entre le réfugié et la population locale. Berlin ensuite, sera la première escale de l’exposition, elle comprendra une soirée de lancement du parcours ; suivront Berlin, Budapest, Athènes et Istanbul. Chaque exposition présentera les œuvres réalisées mais aussi et surtout le processus créatif (croquis, dessins, expérimentations…) résultant de l’association entre étudiants en art et artistes réfugiés.

Afin de mener à bien ce projet, elles ont lancé une collecte en ligne pour réunir 5 600 euros sur la plateforme de crowdfunding Alvarum. La Fondation UVSQ accompagne ces étudiantes au titre du Fond initiatives solidaires. Dans le cadre, la Fondation UVSQ double le montant des dons récoltés par les étudiants (jusqu’à concurrence de 1000€). Vous pouvez les aider à réussir leur collecte en faisant un don et en communiquant sur ce projet artistique et solidaire autour de vous !

Les étudiantes impliquées dans ce projet sont Tina Cohen, Cassandra Deicampi, Asma Fendri, Constance Doreau Knindick, Merve Ozsalan.

326 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités de la Fondation UVSQ

Candidatez aux Prix Jeunes talents engagés !

User profile picture

Camille PARIS

07 novembre

Actualités de la Fondation UVSQ

Découvrez la nouvelle vidéo de présentation du Réseau Alumni UVSQ Paris-Saclay

User profile picture

Camille PARIS

18 octobre

Actualités de la Fondation UVSQ

Cinq nouvelles bourses internationales de la Fondation UVSQ

User profile picture

Camille PARIS

17 octobre