/medias/image/15599757835d2c48078d558.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait de Dimitri De Larocque, étudiant à l'UVSQ et photographe

Interviews, témoignages & portraits

-

16/04/2018

Dimitri De Larocque a suivi une licence d’Histoire de trois ans à l’UVSQ qu’il a obtenu en 2017. Aujourd’hui, dans le cadre de son Master et avec le soutien d’Anne-Claude Ambroise-Rendu, professeure d’histoire à l’UVSQ, et de Jean-Claude Yon, Directeur du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHSC) de l’UVSQ, il écrit un mémoire sur la représentation des dames blanches à travers les œuvres. Sur son temps libre, il pratique également la photographie.


 Pourquoi avoir choisi d’intégrer l’UVSQ ?
J’ai choisi l’UVSQ car c’est la seule université de la région qui propose une licence d’histoire avec une spécialisation journalisme et monde contemporain en 3ème année.


Parlez-nous de votre passion pour la photographie.
Depuis le lycée, je suis passionné par la photographie que je pratique sur mon temps libre. J’ai notamment participé à un concours photo organisé par le CROUS en 2016 sur le thème « Sauvage », concours dont j’ai remporté le 1er prix à ma plus grande joie. Cela m’a vraiment donné envie de continuer à faire de la photo.


Quel sont vos projets du moment ?
Pour faire le lien avec mes études d’histoire, je me suis passionnée par les mystères des monuments et des sites patrimoniaux et notamment les lieux historiques en ruine qui, selon moi, dégagent une âme, quelque chose de presque mystique. Ce sont les traces du passé qui ne demandent qu’à être entendu. Je leur permet de s’exprimer à travers mes photos.
En septembre 2017, j’ai réalisé une exposition « Génie des lieux » à l’Université Inter-Âges de Versailles. Cela représente un travail de plus de 7 ans d’exploration de divers sites.

Un livre va également sortir d’ici peu retraçant tous les lieux que j’ai pu visité.

Je vais également participer à des conférences et réaliser des documentaires sur le sujet.


Que vous a apporté l’UVSQ dans votre parcours personnel et professionnel ?
L’UVSQ m’a apporté l’aide nécessaire à la réalisation de mon mémoire grâce au suivi et au soutien d’Anne-Claude Ambroise-Rendu et de Jean-Claude Yon. Cette université s’intéresse et prend soin de ses étudiants. C’est un bon endroit pour étudier.


Un dernier conseil pour les étudiants ?
Si vous êtes étudiants et que vous avez un projet, quelque qu’il soit, n’hésitez surtout pas à solliciter les intervenants de l’université. Ils pourront grandement vous aider dans votre démarche et vous permettre ainsi de concilier vos études et votre projet.


Pour en découvrir davantage sur Dimitri De Larocque et ses travaux : https://www.larocquelatour.com/accueil/

Retrouvez régulièrement de nouveaux portraits de nos étudiants et diplômés dans la rubrique Témoignages

2467 vues Visites

J'aime

  • témoignage
  • interview
  • diplômé
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités de la Fondation UVSQ

Découvrez la nouvelle vidéo de présentation du Réseau Alumni UVSQ Paris-Saclay

User profile picture

Camille PARIS

18 octobre

Interviews, témoignages & portraits

Interview de Stéphanie Le Poupon Responsable des affaires juridiques au sein de la Communauté d’Agglomération Lannion-Trégor, diplômée UVSQ 2007

User profile picture

Camille PARIS

05 novembre

Interviews, témoignages & portraits

Témoignage de Francine Lanceleur, directrice générale de MediHandTrace diplômée 2015

User profile picture

Camille PARIS

18 octobre